Compétence

Compétence


Ajouter par 1 le 03 aout 2020, catégorie: Collectivités locales

table, tbody {vertical-align: top; overflow: visible; }

DOSSIER DE COMPETENCES

Fath ARIOUA

Directeur technique - Directeur des Programmes - Directeur des Projets - Directeur des opérations - Directeur des travaux - Assistance à la maîtrise d'ouvrage

2018-2020 : CNRS dr12 - Ingénieur de recherche en conduite d'opérations immobilières et maintenance

D’une part, j’étais ingénieur de recherche en conduite d'opérations immobilières et maintenance. Dans le cadre de cette mission, j’ai conduit et réceptionné en Mai 2019 une opération immobilière d'une envergure moyenne d'un montant de cinq Millions d'euros (Projet du 2RCIRM-Marseille Luminy) .

D'autre part, directement rattaché à la délégation régionale au Service Technique et Logistique, j'ai géré avec deux autres collaborateurs les douze services techniques de la délégation qui incluaient le patrimoine bâti, la conduite d’opérations immobilières et des infrastructures, la maintenance (préventive et curative) des bâtiments (laboratoires, instituts), les entretiens programmés et la maitrise d’œuvre en interne.

Me concernant, j'avais la direction technique du centre de primatologie de Rousset, du laboratoire d'économie du LEST à Aix-en- Provence et du centre des mathématiques du CIRM à la technopole de Luminy à Marseille. En globalité, la superficie avoisinait les 30 km² avec une gestion d'un effectif permanent de 30 techniciens et d'ingénieurs études.

Enfin, j'élaborais les études de projets contenant les étapes ci-dessous :


  • Les opportunités, les faisabilités - les programmes - les diagnostics

  • L'économie de la construction, les planifications spatiales préopérationnelle et opérationnelles

  • Les analyses techniques et les approbations des études d'AVP à la phase GPA

  • La coordination et les réunions (MO - MOA - MOE)

  • La conduite d'opérations en interne, les expertises techniques et économiques


2007-2016 : ECTC - Responsable d’exploitation

Cette mission chez ECTC qui a duré neuf ans, avait pour objectif dans un 1 er temps de diriger la partie exécution des projets en cours et dans un second temps d’élaborer une stratégie pour la mise en place d’un bureau d’études pour les 3 agences. Enfin, j’ai géré l’exploitation avec la partie financière et administrative à partir de 2009 avec comme objectif de diversifier les prestations.

Le bureau d’études reposait principalement sur les méthodes de chiffrages, de métrés, de planification et des modes opératoires. L’objectif était de remporter le projet ADN qui s’évaluait à environ 35 millions d’euros et en parallèle, je devais pérenniser le portefeuille d’affaires.

Pendant toute la durée de l’exploitation, nous avons continué notre activité principale à savoir la construction immobilière et nous avons diversifié nos prestations en incluant la maintenance préventive et curative. En outre de ces missions, le bureau d’études avait pour objectif de répondre à des missions d’assistance à la maitrise d’ouvrage.


2005-2007 : ECO-CONSTRUCTION - Directeur de bureau d’études

Après 10 ans de conduite de travaux, un responsable financier et moi-même avons décidé de créer une entreprise générale du bâtiment ; ma mission était principalement axée sur la gestion des études et sur l’exécution des opérations immobilières. L’objectif de cette création était d’apporter une expertise technique et scientifique aux maitres d’ouvrage sur la possibilité de réhabiliter l’ancien bâti avec des matériaux écologiques à moindre coût.


2000-2005 : NORPAC - (Bouygues Construction Haut-de-France) : Conducteur de travaux principal

D’une part, ma mission consistait à faire les planifications opérationnelles des projets de bâtiment et de travaux publics et d’autre part, de superviser leur progression dans l’espace.

La direction opérationnelle de l’agence de Lille était structurée avec un pôle travaux avec 10 conducteurs de travaux et ingénieurs. Le bureau d’études incluait un projeteur, un ingénieur étude de prix et un bureau méthode. La gestion des stocks matériaux et matériels était gérée en interne par les conducteurs principaux et par un responsable achats.

Mes missions de pilotage étaient principalement axées sur des opérations d’infrastructures et des opérations immobilières d’une envergure comprise entre 10 millions d’euros à 55 millions d’euros.


1996-2000 : QUILLERY – (Eiffage infrastructure Haut-de-France) : Conducteur de travaux

L’objectif de ce premier emploi était en amont d’acquérir un apprentissage sur des chantiers d’infrastructures avec un ingénieur spécialisé en génie civil et en parallèle de participer aux appels d’offres en apportant une expertise technique.

Compétences



Gestion patrimoniale

La gestion financière du patrimoine foncier et immobilier

Planification des besoins patrimoniaux en équipement

  • Participe à la conception et à l’aménagement de l’équipement.

  • Prend en compte les incidences environnementales et sociales d’un équipement.

  • Planifie les travaux d’entretien et de maintenance.

  • Conduit un état des lieux, un diagnostic technique, environnemental et économique du niveau d’équipement et d’entretien.

  • Recense les besoins et planifie l’acquisition ou le renouvellement des matériels et des équipements.

  • Contrôle la conformité des équipements et je prévois leur mise aux normes.

    Gestion du patrimoine

  • Réalise un inventaire en TCE.

  • Organise la maintenance des équipements et suivre la réalisation des travaux.

  • Estime et optimise les coûts de fonctionnement d’un équipement.

  • Élabore le règlement intérieur et veiller à son application.

  • Tient à jour les documents imposés par la réglementation.

  • Alerte sur les risques, les dysfonctionnements, la vétusté et les mises aux normes.

    Mise en œuvre des orientations stratégiques en matière de patrimoine bâti

  • Conçois un plan stratégique patrimonial intégrant les enjeux du développement durable

  • Propose une programmation pluriannuelle d'investissement relative au patrimoine bâti

  • Participe à l'analyse des besoins des agences en matière de construction

  • Conduit l'analyse des besoins en matière d'entretien et maintenance des bâtiments

  • Porte un diagnostic sur le patrimoine bâti

  • Gère un patrimoine en intégrant la notion de coût global

  • Garantit la sécurité, la solidité et la sûreté dans les bâtiments

  • Étudie la définition de l'ouvrage et du programme

    Prise en compte de la sécurité, solidité, sûreté et surveillance dans les bâtiments

  • Fait respecter l'application des normes et techniques de mise en œuvre des matériaux et matériels

  • Assure une veille juridique et réglementaire

  • Applique la réglementation propre au bâtiment

  • Développe un dispositif de contrôle hygiène et sécurité

  • Prend en compte la sécurité incendie

  • Développe des dispositifs d'évaluation et de contrôle de la qualité des services rendus

  • Participe aux commissions de sécurité

  • Développe une stratégie de diagnostic des insolidités du bâti et planifie une surveillance

  • Développe une stratégie de protection des bâtiments contre l'intrusion et la malveillance

Définir et mettre en œuvre une gestion patrimoniale en cohérence avec les orientations stratégiques de la collectivité. L'optimisation de la gestion financière du patrimoine. Concevoir ou faire évoluer une stratégie de gestion financière du patrimoine.


  • Je définis les champs d'application d'une gestion patrimoniale,

  • les intérêts d'une stratégie de gestion patrimoniale en lien avec la stratégie budgétaire,

  • les obligations réglementaires et comptables : les modes d'acquisition, la maintenance, les documents comptables,

  • l'inventaire : élaboration et valorisation,

  • la gestion active du patrimoine et les outils informatiques de gestion.

  • La composition du patrimoine et inventaire, maquette numérique, système d'information géographique,

  • les facteurs de performance et le pilotage de la gestion patrimoniale,

  • les leviers d'optimisation de la gestion : valorisation de l'inventaire, ressources, amortissement, provisions, modes de gestion, prise en compte du coût global et analyse de la valeur,

  • le contrôle de gestion patrimoniale.


    La valorisation du patrimoine et les enjeux d'une stratégie immobilière et foncière (mutualisation, décentralisation etc.)


  • j’Identifie les modalités de valorisation du patrimoine de la collectivité,

  • Maîtrise les dispositions du code général de la propriété de la personne publique et j’identifie les marges de manœuvre de la collectivité,

  • Connaissance des règles de mise à disposition du domaine ou du patrimoine à titre onéreux.

  • Analyse du fonctionnement du marché de l'immobilier,

  • Principe et règles juridiques de gestion du patrimoine d'une collectivité : régime juridique (propriété, location, mise à disposition etc.), les baux et leur rédaction, les contrats portant sur la gestion immobilière, etc.,

  • la fiscalité de l'immobilier : les règles d'imposition immobilière, outils de planification et de suivi.


    Maîtriser les règles juridiques applicables au domaine public et privé des collectivités dans un objectif de gestion optimisée.


  • Identifie les recettes tirées de l'exploitation des domaines et leur régime fiscal.

  • Règles juridiques applicables aux domaines publics et privés des collectivités territoriales et nouvelles dispositions du CG3P,

  • Procédure d'incorporation des biens au domaine public et le déclassement.

Direction opérationnelle et conduite de projets, d’opération ou chantiers

Conduite de projet

  • Définit les finalités, les enjeux, les objectifs et les risques d’un projet.

  • Identifie et planifie les étapes du projet et mobilise les acteurs et les ressources nécessaires.

  • Organise et anime les comités de pilotage et les groupes techniques.

  • Contrôle les ratios de qualité, de coût et les délais de réalisation.

  • Conçoit des indicateurs et conduire l’évaluation du projet.

Pilotage d’opérations et de programmes

  • Chiffre et planifie la réalisation d’un programme ou d’une opération.

  • Coordonne les intervention de la maîtrise d’œuvre.

  • Établit des rapports de suivi et renseigne des indicateurs et des tableaux de bord.

  • Contrôle l’exécution des travaux du programme ou de l’opération.

  • Réceptionne et apprécier la conformité des réalisations.

Organisation et conduite de chantier

  • Planifie et coordonne les activités des entreprises sur les chantiers.

  • Organise des réunions de chantiers.

  • Contrôle l’application des normes et des techniques de mise en œuvre.

  • Surveille l’exécution des travaux et leur conformité aux règles de l’art et de sécurité.

  • Contrôle la réalisation et la conformité des travaux.

Réception d’opérations, GPA et clôture

  • Assiste au opérations de réception

  • Représente le maître d’ouvrage à la commission de sécurité

  • Gestion des levés de réserves

  • Garantit l’achèvement de l’opération ou du programme

  • Livraison au maitre d’ouvrage et à l’utilisateur

  • Décompte finale de l’opération ou du programme

  • Mise en place du plan pluriannuel de maintenance

Exemple de méthodologie pour la planification structurelle d’une opération ou d’un programme

image

  • Maîtrise des méthodes et techniques de gestion de projet (management de la qualité, des coûts, des délais, management des partenaires et acteurs, analyse de risques)

  • Développement de l'ingénierie de la concertation, du dialogue, de l'analyse des besoins et de la négociation ainsi que du contrôle

  • Maîtrise, au plan des principes théoriques et de la réalisation, des techniques de construction. Planification et organisation des tâches

  • Maîtrise de la réglementation en matière de marchés publics et celle régissant la maîtrise d'ouvrage publique et ses rapports avec la maîtrise d'œuvre privée (M.O.P.)

  • Maîtrise de la réglementation en matière de sécurité du travail et des normes concernant les établissements recevant du public (ERP), installations classées.

  • Maitrise pour élaborer et assurer le suivi budgétaire d'une opération immobilière ou d’infrastructure

  • Maitrise de l'économiste de la construction et du coût global

  • Sens de l’écoute des partenaires les plus divers et comprendre leurs contraintes.

  • Autonomie ou en équipe projet

  • Présentation des capacités d’adaptation et culture de veille technique et réglementaire.

  • Esprit d'initiative, force de proposition, rigueur dans la gestion des procédures


Formation


image

Diplôme d’Ingénieur des travaux, spécialité bâtiment, travaux publics et infrastructures ESTP | Paris | 1992 – 1995

  1. ère année : Consolidation des enseignements scientifiques

  2. ème année : Cours orientés vers la profession dans ses développements techniques et technologiques 3 ème année : Transition vers la vie professionnelle et choix de l’option bâtiment


Mathématique supérieure et spéciale, spécialité Mathématique – Science physique - Chimie Lycée Jean Rostand | Roubaix| 1990 – 1992

1 ère année : Mathématique supérieure 2 ème année : Mathématique spéciale

Présentation aux concours nationaux des écoles polytechnique, des Mines – ponts


Baccalauréat C, spécialité Mathématique et science physique Mention très bien

Lycée Maxence Van der Meersch | Roubaix| 1987 – 1990


Environnement(s) d’intervention

  • Secteur public et privé

  • Société de conseil

  • Laboratoire et institut

  • Enseignement et formation

  • Recherche

  • Site industriel

  • Promotion immobilière

  • Site forestier et montagneux

  • Patrimoine médiéval

Logiciels et Méthodes

  • Suite Office pro

  • MS Project

  • Suite Autodesk

  • ArchiCAD

  • CYPE

  • REVIT

  • Codage en C++, Python, PHP, SQL et Java

  • Création d’algorithme

  • Faisabilité, architecture et codage de site internet avec base de donnée

Expériences


image

Centre National de la Recherche Scientifique

DR12 – Marseille 09 (Délégation régionale Provence Corse)

Effectif permanent à ma charge: 30 techniciens et d’ingénieur études


image


Descriptif sommaire des opérations immobilières 2018 – 2020


Opération du 2RCIRM


Fonction : Maître d’ouvrage - Conducteur d’opérations


Objet du marché : construction d’un « Bâtiment Pont » et la construction et rénovation d’un hôtel.

Montant global de l’opération : 5 millions d’euros Enveloppe allouée à l’execution : 3.5 millions d’euros Marché public

Spécificité du projet : Retard de 90 jours à ma prise de l’opération Date prévue d’exécution 2018-2019.


L’opération consistait dans un premier temps, en l'extension d'un bâtiment à usage d'hébergements (Hôtel annexe du CIRM) et dans un deuxième temps, à la création d'un bâtiment à usage de conférences et de bureaux « Bâtiment Pont ».


Le projet retenu lors de l’assemblée délibérative :


image

La première phase de réception a permis de réceptionner :


  1. Le réaménagement et la rénovation de la partie hébergement du bâtiment A ;

  2. Le déplacement du système de sécurité incendie au R+ I ;

  3. La création d'un niveau R+3 destiné à accueillir des chambres ;

  4. La construction du bâtiment pont après démolition du bâtiment A2.


image


La deuxième phase a permis de réceptionner :


  1. La fin de construction du bâtiment pont ;

  2. La création de la chambre n° 7 implantée au rez-de-chaussée du bâtiment A ;

  3. L'installation de panneaux photovoltaïques implantés en toiture du bâtiment hôtel.


image

Façade du bâtiment pont avec le corten qui habille la partie supérieure. Les charges admissibles sont réparties sur trois « points fixes », d’une part sur le bâtiment A coté hébergement,d’autre part au centre du batiment C et enfin sur l’embranchement de la bastide.

image image


La salle de conférence avec premièrement, un triple tableau coulissant électrique et deuxièment, des baffles au plafond pour la réverbération acoustique. Enfin, en arrière de la salle, une régie pour l’ingénierie du son, de l’image et du montage de film.


Les conférences seront retransmises dans quelques pays du monde. Pour pallier à cette problématique de réception ou d’envoi d’informations (Latence), j’ai proposé un marché similaire en parallèle pour déployer une fibre optique pouvant recevoir et envoyer 10 Mbits au lieu de 1Mbits. En effet, au Japon, Corée du Sud et USA, leurs équipements sont dimensionnés pour recevoir 10 Mbits d’informations. L’achat de serveur adéquat supplémentaire était nécessaire.

image


Poutres Warren – Futur emplacement de la salle de conférence et au RDC, le futur parking 1 er niveau.

Il était prévu une réception des deux tranches au 15 juin 2019, j'ai réceptionné l’opération en totalité au 29 Mai 2019 avec des réserves très mineures.

Mon attention s’est portée d’une part, sur l’hygiène de l’opération et d’autre part sur son aspect sécuritaire. Les moyens de levage étaient positionnés sur leurs emplacements spécifiques et un chemin synoptique devait être emprunté afin de garantir un maximum de sécurité. Par ailleurs, l’opération était sécurisée via des caméras infrarouges.

Le site était occupé par des enseignants chercheurs et par les personnels du CIRM.



image

Façade Corten en cours de pose


L’opération était sécurisée et propre, des visites quotidiennes étaient nécessaires de ma part afin de sensibiliser au mieux les personnels du chantier. Mes présences inopinées et quotidiennes étaient perçues comme une pression supplémentaire sur les entreprises et sur l’équipe de maitrise d’œuvre, CSPS et l’OPC.

Réhabilitation du 2 ème étage des bâtiments N et N’ du laboratoire de l’institut Microbiologique de Marseille au Campus Joseph Aiguier au CNRS.


Fonction : Maître d’ouvrage - Conducteur d’opérations


Objet du marché : Réhabilitation du 2 ème étage des bâtiments N et N’ de l’institut microbiologique de Marseille

Montant global de l’opération : 11 millions d’euros Enveloppe allouée à l’execution : 7.5 millions d’euros Marché public

Spécificité du projet : Études des fluides et des réseaux complexes. Niveau de sécurité : maximale

Date prévue d’exécution 2019 – 2020

Les informations de ce projet sont restreintes par son niveau de sécurité.


La stratégie était d’abord d’effectuer la synthèse des besoins des utilisateurs, puis de faire les diagnostics des bâtiments et ensuite d’élaborer le préprogramme avec l’enveloppe financière et la planification préopérationnelle. Enfin, elle consistait à faire la rédaction des cahiers des charges du contrat de maitrise d’œuvre, de procéder aux études opérationnelles et de faire le suivi des études d’exécution.


image

Périmètre du projet :


image

Le Laboratoire de Chimie Bactérienne LCB est actuellement divisé en deux parties sur le Campus Joseph Aiguier. L’objectif était d’une part ,d’aménager les 2 ème étages du N et N’ pour accueillir les équipes déjà en place.


Il s’agissait de laboratoires conventionnels et de bureaux. D’autre part, il était de moderniser l’ensemble immobilier:


  1. Compensation d’air

  2. Colonnes d’eaux usées

  3. Compartimentage incendie

  4. Sous-sol du N’


    Exemple d’erreur de l’architecte et du bureau d’études en phase APD


    Les oublis ou les incompréhensions du programme nécessitent une lecture et une analyse rigoureuse de tous les documents liés au projet lors d’une phase. Pour ma part, l’intégralité du dossier était analysé minutieusement et rigoureusement.

    Plus bas, vous trouverez un exemple d’incompréhension ou d’oubli de la part de l’architecte et du bureau d’ingénierie.

    image

    Travaux de réaménagement des zones d’élevage, de logistique et de soins - Station de primatologie située à ROUSSET. Fonction : Maître d’ouvrage - Conducteur d’opérations

    Objet du marché : réaménagement des zones d’élevage et construction de plusieurs bâtiments

    Montant global de l’opération : 13 millions d’euros Enveloppe allouée à l’execution : 4.5 millions d’euros Marché public

    Spécificité du projet : Études des comportements des primates – mission de recherche transversale anti-rongeurs Niveau de sécurité : maximum

    Date prévue d’exécution 2019 - 2020

    Les informations de ce projet sont restreintes par son niveau de sécurité.


    Le projet a été formalisé avec une procédure classique comme précédemment, avec des investigations complémentaires.


    L’opération consistait en le réaménagement de zones d’élevage, de logistique et de soins ainsi que sur la rénovation de plusieurs bâtiments situés sur la station de primatologie de Rousset – DR12. D'une part, les zones d’élevage actuelles ne disposent pas de systèmes de ventilation adaptée, d'autre part, le site ne dispose pas de plateforme logistique adaptée ; enfin, un regroupement de ces activités au sein d’un seul bâtiment était la solution envisagée.


    Présentation des bâtiments existants


    image

    Les bâtiments concernés par le projet sont :


    • ROU160 – L’hébergement Babouin est un bâtiment de plain-pied des années 2000. Il est dissocié en des volières intérieures raccordées pour certaines sur de grandes volières extérieures et pour d’autres sur de petites unités extérieures. La construction de ce bâtiment est très rudimentaire et les fonctionnalités correspondent à son usage.


    • ROU130 – L’hébergement Macaques est un bâtiment de plain-pied construit en 2005. Il est dissocié en des volières intérieures raccordées sur de petites unités extérieures. La construction de ce bâtiment est très rudimentaire et les fonctionnalités correspondent à son usage, à l’exception des locaux situés à l’entrée.


    • ROU110 – L’atelier est un préfabriqué amianté de plain-pied datant d’environ 1975. L’état de ce bâtiment ne permet pas de le conserver.


    • ROU 140 – Le laboratoire est un bâtiment de plain-pied des années 2000. Il a été récemment réaménagé afin de disposer d’une zone de chirurgie et d’autopsie. Un nouveau circuit de communication interne permet d’utiliser les vestiaires de manière plus rationnelle. Il est dissocié en un espace laboratoire et un espace soin pour animaux.

    Il est actuellement occupé par la Station de Primatologie de Rousset UPS846. Il s’agit d’une unité de service destinée principalement à l’élevage de primates.


    Le site resta en activité durant les travaux, à l’exception de l’Atelier ROU110 dont l’activité sera déplacée pendant les travaux. Ce relogement temporaire ne sera pas à intégrer dans le projet.


    En globalité :


    1. Modernisation du système de ventilation

    2. Démantèlement du bâtiment servant d’atelier – préfabriqué amianté

    3. Construction d’une zone logistique comprenant un atelier pour la maintenance des infrastructures, un atelier pour les aménagements des zones d’élevage, un vestiaire central, une cuisine de préparation centrale et des stocks logistiques ;

    4. Extension d’un bâtiment à usage de laboratoire et de soins pour le regroupement d'une salle de soin par espèce ainsi qu’une salle de radiologie.


ROU 130

image


L’aménagement d’un local technique en zone sale, d’une salle de soin en zone propre et d’une pièce logistique en zone propre (cf fiches espaces). Les revêtements seront revus en particulier pour correspondre à un usage en pièce humide. Les menuiseries intérieures seront remplacées. Le SAS permettra la fermeture du volume à ventiler. Un simple banc permettra le change du personnel. La salle de soin sera à ventiler. Quant à la Salle de soin de proximité, son traitement aéraulique restera basique.

Zone sale - Ventilée Zone sale – Ventilée


  • La partie hébergement sera ventilée pour permettre un apport d’air neuf entre 10 et 15 volumes par heure. La consigne de température sera de 20°C + ou – 4°C. Les volières intérieures seront toujours ouvertes pour permettre aux animaux d’aller/venir avec les volières extérieures. Ces tunnels pourront permettre de se dispenser d’une extraction générale.

  • Aucun élément type gaine ou bouche de soufflage ne seront installés dans les volières.

  • La partie hébergement sera chauffée et climatisée.

  • Un système de contrôle d’accès sera installé sur la porte principal du bâtiment.


    image


    image

    Schéma fonctionnel


    Flux personnel / Matériel Lien direct

    image


    En outre de mes missions principales et à la demande du chef d'unité, j'ai mené quelques missions transversales de recherche (Matériaux anti-Rongeur, punaise) et de management opérationnel (Formation technique).


    image


    ECTC

    Entreprise générale de bâtiment et de conseil

    Responsable d’exploitation | Directeur d’agences

    Effectif permanent à ma charge: 90 techniciens et d’ingénieur études répartis en trois agences


    Descriptif sommaire des opérations immobilières 2007 – 2016 Chez ECTC :

    Opération Jean Vilar – 2016


    Fonction : Assistant à la maitrise d’ouvrage


    Objet du marché : construction de 30 logements - Villeneuve les Avignon. Montant global des études : 3.7 millions d’euros

    Enveloppe allouée à l’execution : 9 millions d’euros Marché privé

    Spécificité du projet : Études de géothermie et de géologie Date prévue d’exécution 2018-2020.

    Nos missions étaient de participer aux études pré-opérationnelles dans un cadre technique et de participer aux études économiques par l’outil de l’économie de la construction.

    La résidence VILAR est un programme immobilier neuf à Villeneuve les Avignon, composée de 30 logements répartis en trois bâtiments se déclinant du T2 au T4.


    La conception et l’implantation des bâtiments ont été conçues de façon à limiter les vis-à-vis, à privilégier les expositions favorables, pièces de vie ensoleillées et abritées du vent.


    Tous les logements ont un prolongement extérieur, jardins privatifs en rez-de-chaussée et balcons pour les étages. La conception architecturale de style contemporain, se traduit par une toiture terrasse, une simplicité des volumes, de grands vitrages et des brises soleil en bois verticaux sur les balcons.

    Ces choix permettent une intégration harmonieuse des bâtiments entre les nombreux pins environnants. Les principales études se sont focalisées sur les cinq critères ci-dessous:

    • Résidence sécurisée par un système d’accès contrôlé

    • Un ascenseur

    • Des stationnements privatifs : deux places par logement, dont une en sous-sol.

    • De spacieuses terrasses et/ou jardins privatifs

    • De larges baies vitrées En globalité :

      Le bien-être a été privilégié sur ce projet et c’est la raison pour laquelle les appartements ont été étudiés de façon optimale pour un aménagement facilité. Tous les logements bénéficient d’une terrasse dans le prolongement du séjour. Des jardins privatifs ont été créés pour les appartements en rez-de-chaussée.


      Le projet retenu


      image

      Opération CASSIOPEE – 2012-2014


      Fonction : Assistant à la maitrise d’ouvrage

      Objet du marché : construction de 24 logements - résidence Cassiopée - avenue de Monclar à Avignon. Organisme acheteur : OPH de la Ville d'Avignon.

      Montant global des études : 1.5 millions d’euros Enveloppe allouée à l’execution : 6 millions d’euros Durée du marché ou délai d'exécution : 8 mois.

      Notre mission sur ce projet était de participer aux études opérationnelles et de faire la conduite de l’opération. Les contraintes résidaient essentiellement sur les aspects urbains et sur le contexte sociologique du projet.

      En effet, les clauses d’insertions ont permis de créer dix emplois permanents et de pérenniser leur poste au sein des entreprises.


      En globalité :

      L'opération comportait 16 lots - seul le lot 14 avait été relancé. La visite des lieux était obligatoire.

      Les variantes étaient acceptées et il était appliqué une retenue de garantie de 5 % ou caution bancaire sur chaque lot. L’assemblée délibérative s’est basée sur les critères ci-dessous :

      • capacités économiques

      • capacités financières

      • capacités techniques.


Le projet retenu


image

Le projet Ardèche Drôme Numérique (ADN)– 2007-2013


Fonction : AMO - Conducteur d’opération


Objet du marché : Pose de fibre optique de 2000 Km. Montant global de l’opération : 123 millions d’euros Enveloppe allouée 1 ère tranche : 35 millions d’euros Marché mixte de génie électrique

Spécificité du projet : Études préliminaire de grande envergure Date prévue d’exécution 2007-2013.


Nos missions étaient d’une part, de conduire l’....Lire la suite

2 Comments | Ajouter un commentaire | En savoir plus